Fanny Gicquel Sans titre

Collège Georges Courteline (Paris, 12e)

2023

Important: If you want to resize the window manually, leave at desktop resolution. Or you can just click an icon.

partager

L’artiste

Fanny Gicquel s’intéresse principalement aux concepts de relations, de langage, de soins et d’intimité. Elle crée des environnements, dans lesquels elle expérimente la présence entre les corps, l’espace et le temps de l’exposition afin de créer une nouvelle syntaxe qui interroge nos modes de relations. Ses œuvressculptural, souvent intégrées dans des performances combinant chorégraphie et improvisation, évoquent une sorte de perméabilité entre le soi et l’autre, l’intérieur et l’extérieur, l’humain et le non-humain.
Diplômée de l’École des Beaux-Arts de Bretagne en 2018, Fanny Gicquel a présenté son travail lors de plusieurs expositions personnelle, notamment à Passerelle, Centre d’Art Contemporain (FR), à The left place the right space (FR), et à la galerie Hua International (Berlin/Beijing) qui la représente. Elle a été exposée dans Unworlding, une section spéciale de Frieze (UK) organisée par Cédric Fauq, ainsi qu’à la Cité Internationale des Arts (FR), à la Galerie Im Saalbau (DE), et au Beiqiu Contemporary Art Museum (CH), entre autres. En 2022, elle a remporté le prix « Gallery Weekend Beijing Best Exhibition Reward » à Pékin pour son exposition « Now, and then », ainsi que le Prix Hostcall grâce auquel elle a effectué une résidence à Fieldwork Marfa (Texas, États-Unis). Récemment, Fanny Gicquel a réalisé une exposition personnelle à Temple Bar Gallery (Dublin, IE) grâce au Prix Art Norac du Frac Bretagne dont elle a été lauréate en 2022. En 2023, elle a été en résidence aux Archives de la Critique d’Art (Rennes), où elle a travaillé sur un projet collaboratif présenté à la galerie Hua International en mars 2024.

Le projet