Victoria Soufflet Quand j’ai découpé mon lit en trois pièces… : une invitation à travailler ensemble

Collège Paul Painlevé (Sevran)

2023

partager

L’artiste

"Victoria Soufflet est une jeune artiste que j’ai rencontrée à l’occasion d’un semestre de mentorat à l’intention de jeunes diplômé·es de l’école de Paris-Cergy et avec laquelle nous avons organisé un programme de discussions collectives sur les conditions de vie et de travail des jeunes artistes, leurs aspirations, leurs problèmes et leurs inhibitions. Ces conversations ont très largement croisé les centres d’intérêt qu’elle développe dans son travail, à savoir un questionnement sur les normes de genre non seulement telles qu’elles s’exercent dans la société mais également au sein des formes artistiques et du design. Artiste et chercheuse, Victoria accompagne sa pratique en sculpture, peinture et installation d’un travail d’écriture et de publication, qui jalonnent ses installations et qui lui ont permis d’obtenir une charge de cours à l’Université de Paris-VIII. Cette fonction, à la fois honorifique et particulièrement précaire de la vacation universitaire, a ajouté à son expérience de la nécessité d’une approche de la création par l’étude des conditions de vie et de travail. Cette étude prend pour Victoria la forme d’un activisme, celui des personnes trans, pour lesquelles elle a organisé l’espace Keur, qui a existé à Paris dans le quartier de Ménilmontant de 2020 à 2022. Son travail relève du matérialisme et de l’allégorie, comme par exemple l’exposition de son lit, tranché longitudinalement,
ou la transformation des ressorts de ce même lit en une colonne sans fin : cette exhibition de l’objet domestique prend pour l’artiste une multiplicité de significations sémantiques, économiques, émotionnelles, entre espace intime et espace public, pour manifester particulièrement cette mise en scène de l’intimité qui est une assignation dès lors que s’exprime une revendication de genre. Le travail de Victoria Soufflet articule à la fois conceptualisme et présence matérielle, autant qu’il se situe à l’intersection du public et du privé avec courage et précision."
- François Piron
Le travail de Victoria Soufflet a récemment été présenté à Glassbox (Paris,fr), à la Gaya Scienza (Nice, fr), 67° Salon de Montrouge (fr), Sultana (Paris, fr), Marcelle Alix (Paris, fr), Air de Paris (Romainville, fr), Magasins généraux (Pantin, fr), Fitzpatrick gallery (Paris, fr), Mostyn (Llandudno, uk) KEUR (Paris, fr), Treize (Paris, fr). Elle intervient régulièrement en école d'arts pour des workshops et des jurys (Beaux-Arts Nantes, HEAD Genève, ESAA Duperré, ISBA Besançon, LISAA Paris, Université Paris VIII).

Le projet