La première première fois La Galerie, Centre d'art contemporain de Noisy-le-Sec

10/12/21 > 10/12/21

expo OR

partager

Carla Adra présente l’évènement « La première première fois », le premier d’une série intitulées « Les premières fois ».

 

Dans le cadre de son projet de résidence à La Galerie, centre d’art contemporain de Noisy-le-Sec, l’artiste Carla Adra programme une série d’événements dans son atelier de décembre 2021 à mars 2022. « Les premières fois » sont des soirées-événements où des personnes sont invité·e·s à partager une forme artistique pour la première fois.

 

À l’occasion de l’événement « La première première fois », les dix jeunes du dispositif ULIS du collège Françoise Dolto, dans le 20ème arrondissement de Paris, sont invité·e·s à partager leurs sculptures réalisées dans le cadre du projet Orange Rouge.

 

Après avoir participé à des ateliers avec Carla Adra et à un workshop papier mâché avec Charles-Arthur Feuvrier, les dix élèves, encadré·e·s par leur professeur François Bertho, présentent des sculptures volumineuses en papier-mâché : des objets intimes représentatifs de leurs histoires personnelles.

 

Avec les artistes

 

Carla Adra

Charles-Arthur Feuvrier

 

Avec les élèves du dispositif ULIS du collège Françoise Dolto, Paris 20ème

 

Luqman Baktache, Adam Carmara, Néné Dieng, Ilayda Hilaloglu, Dally Karaboualy, Abderrahim Mehani, Youba Ombotimbe, Noémie Ristov, Anna Tissier et Damien Zheng.

Carla Adra – Artiste invitée saison 2020-2021

 

Carla Adra est une artiste d’origine franco-libanaise, née en 1993 à Toronto. Elle est actuellement en résidence à La Galerie, Centre d’art contemporain de Noisy-le-Sec (2021-2022).

« L’investissement de Carla Adra est total dans son travail et son processus l’engage sans cesse sur de nouvelles pistes, la menant à manipuler des outils toujours renouvelés. En d’autres termes, son travail est toujours une « première fois », un saut dans l’inconnu, un dépassement de ce qu’elle connaît déjà, de ce qu’elle maîtrise, dans une alliance ténue entre la confiance et le « lâcher-prise ». Des constantes néanmoins subsistent : l’ouverture et l’implication d’autres personnes, qui nourrissent, interprètent, participent à son travail. Et l’inscription dans un contexte, en prenant en compte les situations dans lesquelles elle se trouve : les lieux, leurs fonctions et usages, leur socialité, leurs potentialités. » François Piron, 2020

Son travail a été exposé au CAPC de Bordeaux, à la 15ème Biennale de Lyon, à la Fondation d’entreprise Pernod Ricard, au CCCOD (Tours), au Centre du Livre d’Artistes (St-Yrieix-la-Perche), au Local (Reims), à l’Espace Niemeyer (Paris) en collaboration avec Jeune Création, au FRAC Champagne-Ardenne (Reims). Elle sera prochainement exposée à la Fondation Feltrinelli (Milan, IT) dans l’exposition Better Days curatée par le Marina Abramovic Institute.
Entre 2018 à 2021 elle est résidente du post-diplôme de l’École nationale supérieure des beaux-arts de Lyon (dirigé par François Piron) et à la Cité internationale des arts de Paris (2020-2021).
Carla Adra dirige également sa pratique vers la transmission à travers des workshops, ateliers et rencontres avec différents publics, en collaborant avec différentes associations et institutions telle que : Les Ateliers Médicis (Programmes : Création en Cours, 2020 et Transat, 2021 avec l’Ehpad Robert Doisneau), Orange Rouge (2020-2022), Art en Partage (Romainville), TIMMY – Soutien aux Mineurs Exilés (Paris), PAG! (Reims).
En 2018, elle bénéficie du soutien de la DRAC Champagne-Ardenne (AIC). En 2017 elle est lauréate du Prix Prisme (association de mécénat d’entreprises).

Note d'intention

« Je suis animée par cette excitation adolescente, cette curiosité indisciplinée de l’aventure. Elle me pousse à sortir de chez moi, à parler aux inconnu·e·s, à performer, à écrire, à filmer. Elle devient l’élan d’un processus artistique que je souhaite aujourd’hui transmettre. Alors j’invite des artistes, des enfants, ma famille, à se lancer dans l’inconnu, à prendre des risques, à exposer leurs œuvres, leurs expérimentations, dans un cadre aux angles arrondis, non-institutionnalisé, chez moi, dans l’atelier que me mets à disposition la Ville de Noisy-le-Sec dans le cadre de ma résidence à La Galerie, centre d’art contemporain de Noisy-le-Sec » explique l’artiste.


Illustration : Anne Zeum

Photographies : Tom Cazin