Mathilde Ganancia Cape

Collège Suzanne Lacore (Paris, 19e)

2020

Important: If you want to resize the window manually, leave at desktop resolution. Or you can just click an icon.

partager

L’artiste

Suite à l’obtention de son diplôme à l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris en 2013, Mathilde Ganancia a développé un travail hétéroclite mêlant peinture, écriture et vidéo. De 2013 à 2015 elle assiste l’artiste Nils Norman à Londres et participe à plusieurs expositions collectives à la Galerie Nord, au Wexford Art Center, à Bow Arts Trusts, au musée Eugène Delacroix, ou encore à la Galleria Continua. Ses vidéos ont été projetées aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Irlande, en Belgique et en France. En 2015 elle obtient une bourse pour participer à la résidence Skowhegan aux États-Unis. À partir de juin 2017, elle devient professeur associée à Cow House Studios en Irlande. Elle réalise ses premières expositions personnelles et en duo à Arles dans la galerie Nomade, puis à Paris, à la Galerie des Multiples et à Palette Terre. En 2018 elle entame un travail de lectures performées à l’occasion d’une résidence à la Villa Belleville et d’une exposition collective à Mains d’Œuvres à St Ouen.

https://www.mathildeganancia.fr

Le projet

En partant de la figure du ou de la super héro.ine.s, Mathilde Ganancia a exploré avec les adolescent.e.s la notion de polymorphisme en peinture. En considérant la peinture comme une deuxième peau ou une cape qui permettrait le passage d’un état à un autre, l’artiste a invité les jeunes à explorer différentes figures, supports ou techniques offrant des possibilités de transformation. Le projet a abouti à la réalisation d’une grande peinture commune contenant en elle-même des formes et des matières hétérogènes.

Afin de nourrir le projet, les jeunes ont réalisé avec l’artiste 3 sorties : à la Réserve des Arts, à la galerie Thaddaeus Ropac (Pantin), où les photos ont été prises, et au musée du Quai Branly Jacques Chirac.

 

Photographies : Nicolas Giraud