Antoine Renard Retour à Ithaque

Collège Nicolas Tronchon (Saint-Soupplets)

2020

Important: If you want to resize the window manually, leave at desktop resolution. Or you can just click an icon.

partager

L’artiste

Né en 1984 à Paris, Antoine Renard vit et travaille entre Paris et Lourdes (France).
Il est le lauréat du programme doctoral SACRe 2020 de l’Université PSL et des Beaux Arts de Paris. Sa thèse, sous la direction de Pascal Rousseau, se focalise sur l’olfaction comme champ étendu de la sculpture.
En 2019 Antoine Renard est lauréat du prix Occitanie de la villa Médicis et bénéficie la même année de la bourse de soutien au projet artistique du CNAP, ainsi que d’une résidence à la Cité internationale des arts de Paris.
Il est représenté par la galerie Nathalie Obadia où il a présenté sa première exposition personnelle Amnesia en 2021. Pendant la même année il présente une exposition personnelle au CRAC de Sète consacrée à ses recherches sur les pratiques ritualisées du parfum menées en Italie et au Pérou.

https://antoinerenard.net

Le projet

Le projet d’Antoine Renard et des adolescent.e.s du dispositif U.L.I.S. du collège Nicolas Tronchon (Saint-Soupplets) a abouti à la réalisation d’un film. Retour à Ithaque retrace l’aventure en forêt d’un groupe d’adolescent.e.s laissé.e.slibres d’expérimenter et de redécouvrir leur place dans le groupe et dans le monde du vivant. Tel un récit de formation, le film relate une errance initiatique et onirique de ses protagonistes, ouvrant la voie à une appréhension inédite de leur corps et de ses porosités refoulées.

A partir de ses recherches sur l’olfaction et les pratiques ritualisées du parfum, l’artiste a invité les jeunes à faire l’expérience de différentes senteurs issues de plantes médicinales aussi bien que de compositions chimiques artificielles. Il a introduit les adolescent.e.s à l’histoire de l’usage thérapeutique du parfum, notamment aux techniques olfactives utilisées par les médecins de la peste à partir du Moyen Age.

Après de longs mois de confinement et d’isolation dû à la pandémie du SARS-CoV-2, le projet d’Antoine Renard est une réflexion à la fois poétique et politique sur l’éveil des sens et la relation que les adolescent.e.s entretiennent avec leur environnement.

Les jeunes ont eu l’opportunité de se rendre à Paris avec Antoine Renard afin de visiter son exposition personnelle, Amnesia, à la galerie Nathalie Obadia, dans le Marais.

 

Photographies : Tom Cazin